Musique

Nine Worlds (2011)

Déjà le quatrième album en une décennie pour ce groupe abitibien qui, après avoir exploré les voix profondes des musiques sacrées, les sons aériens des cordes du monde et les rythmes nord-africains, retrouve ici son âme nordique. Mais le Nord devient prétexte à de nouvelles sonorités pour cette musique qui demeure dégagée de toutes frontières imposées. Si l'ensemble s'inscrit dans la mouvance de Dead Can Dance ou de Jean-Michel Jarre, dans ce qu'il a de meilleur, une personnalité singulière s'impose. Le vent souffle fort sur des ambiances caverneuses, des clochettes ou des voix éthérées. Le Moyen Âge se confond dans les espaces planants et électro. Le ciel est déchiré par ses voix célestes. La harpe celtique s'élève au-dessus des frappes puissantes. La vièle mélodique confère un accent dramatique. Et ce poème de Dan Behrman sur Jérusalem, qui rassemble les croyances. Par ce disque, une porte s'ouvre vers l'éternité.

Yves Bernard , Vitrine du disque - 3 juin 2011 | Le Devoir

 

BANDCAMP: https://saltarello.bandcamp.com/album/nine-worlds

 

 
 
Saltarello - Tous droits réservés ©2012 - Réalisation de Radium Multimédia. - Intranet